« Lionel COX, ou comment atteindre le haut niveau sur une olympiade »   par Christian Raynaud

JOURNAL

 

 

                     JO LONDON 2012:Médaille d'argent! Match: 2ème avec 599, toujours deuxième après la finale!   

 VIDEOS:

1/ extrait JT 13 h du 19/7/2012 sur YOUTUBE et DAILYMOTION )

2/ Interviews de Lionel et Christian Raynaud (RTBF- London Village) YOUTUBE

 

Une belle histoire:

        Lors des championnats d’Europe 2007 à Grenade, Paul Herbillon (alors DTN) et moi-même (nouveau DT francophone) avions observé Lionel lors de ses compétitions au fusil 300 m. Il avait passé la qualification avec 587 puis terminé le match final avec 591. Nous étions d’accord pour dire qu’un tireur de son niveau devrait s’intéresser à une discipline olympique, soit la « carabine à 50 m,  60 balles position couché » (la plus proche de ses connaissances à 300 m).

Lors d’un repas pris ensemble, il a été convenu que je l’inscrirai aux sélections à 50 m et que Paul lui prêtera une carabine en 22 Long Rifle afin qu’il puisse débuter.

2007, stage à Creil (F) sous la direction de Michel Goberville. Découverte des principales différences entre les distances et calibres et application pratique immédiate.

2008, premières compétitions officielles, meilleur résultat avec 575.

2009. Début de la nouvelle olympiade. Christian Raynaud (directeur technique), soutenu par l’ADEPS, planifie une saison axée sur une progression majeure. En Juin, stage à Creil (coaché par Philippe Stiel) sous la direction de Roger Chassat, entraîneur de l’équipe de France.  Chassat, grand spécialiste dans les 2 distances, a su expliquer efficacement les nouvelles données techniques et gestuelles à intégrer. Lionel entre dans la sélection nationale belge à 50 m. Meilleur résultat officiel : 591. Juillet : second stage à Creil.

2010. En Avril, stage avec l’équipe de France (en partance pour la WC de Beijing) dirigé par Roger Chassat à Munich. En Septembre, stage à Creil avec Chassat Participation  aux Championnats du Monde à 300 m et 50 m. Débute sa collaboration avec Constant Tzoumacas, un ancien tireur international que j’ai convaincu de suivre Lionel personnellement à la condition de suspendre sa propre carrière... Meilleur résultat officiel de Lionel: 592.

2011. Compétitions plus nombreuses. Meilleur résultat officiel : 595.  Avec Constant Tzoumacas, devenu son coach personnel.

2012. Meilleur résultat officiel : 596… puis, en sélection nationale (à Sprimont) du 30 Juin, Lionel COX a porté le record de Belgique à 599/600 !

Sans jamais abandonner le tir à 300 m qui l’a vu débuter en tir au niveau international et pour lequel il garde un attachement certain (Record de Belgique porté à 598 en 2011), Lionel COX a gravi les plus grandes marches à force de motivation, ténacité et travail. L’ADEPS lui a permis de s’équiper très convenablement et de bénéficier d’un encadrement sportif (nutritionniste, condition physique, psychologie du sport). C’est une grande satisfaction d’assister à la naissance d’un grand champion… qu’il a tout de même fallu convaincre, il y a 5 ans !

Devant la régularité de ses résultats (5 fois de suite 595/600), j’ai souhaité (sans trop y croire, je l’avoue) que l’on propose Lionel à l’ISSF pour bénéficier d’une  « redistribution de quota ».  Début Mai, la Belgique a reçu une réponse positive et la commission de sélection du COIB a décidé d’inscrire Lionel COX aux JO, tenant particulièrement compte de sa performance à la World Cup à Londres (où il a terminé à la 9 ème place et manqué la finale suite à un shoot off au 1/10 ème de point) ; Lionel était le benjamin de tous ceux qui étaient devant lui. Le COIB, l’ADEPS et moi-même pensions que l’horizon RIO 2016 sera son meilleur projet et qu’une première expérience à Londres 2012 serait très utile… Pronostic erroné car la médaille d’argent (avec 599 !) est tombée à Londres !   CR